top of page

Ligne éditoriale

et

collections


Résolument tournée vers l’histoire mais pas seulement, Les Éditions Le Mail placent leur production éditoriale sous le signe de la plus haute exigence par le choix des thèmes et la qualité et le sérieux de leurs auteurs.

La bague sans doigt 1.jpg

Collection
« Écrits de politiques »

Les femmes et hommes politiques écrivent, ils écrivent même de plus en plus, cette littérature obéit à des fins programmatiques et suit le calendrier électoral ; elle poursuit également des objectifs de communication et connaît – il faut le dire – des succès inégaux selon la notoriété et la popularité du moment de leurs auteurs.

Notre collection « Écrits de politiques » s’intéresse à une autre écriture des politiques. Une écriture d’hier et d’aujourd’hui ; celle qui les anime quand ils quittent leur domaine de prédilection pour l’écriture romanesque, la poésie, le théâtre, le policier…Quand ils se révèlent sous un autre jour, et peut-être à eux-mêmes...

La bague sans doigt 1.jpg

La bague sans doigt, le roman policier de Jean Zay.
Préface de Pierre Allorant,  Doyen de la Faculté de Droit, d’Économie et de Gestion de l’Université d’Orléans et président du Cercle Jean Zay.

Format 11x18 - 216 pages - 15 € ISBN : 978-2-9582352-0-8

 

En 1942, les éditions Séquana dirigées par René Julliard publièrent La bague sans doigt dans la collection « La chauve-souris ». Elles revendiquaient de « bons écrivains » et des romans qui par leur « tenue littéraire » , « soient dignes de figurer dans les bibliothèques des fidèles du roman policier ». Pari éminemment tenu par Jean Zay, alias Paul Duparc, car c’est sous ce pseudonyme que le prisonnier politique de Vichy signa ce roman policier écrit pendant sa fatale captivité. Homme de lettres, journaliste dans l’âme, avocat, ministre et acteur majeur de la vie politique d’avant-guerre, Jean Zay aimait et savait écrire.

Quatre-vingts ans plus tard, les Éditions Le Mail, maison d’édition orléanaise, redonnent vie à ce texte dans leur collection « Écrits de politiques » en le rééditant à l’identique pour la première fois. Cette réédition permettra à celles et ceux qui aiment l’œuvre et le message de Jean Zay de le découvrir sous un jour nouveau et toujours aussi passionnant.


Le Château du silence

Inédit, Le Château du silence est le deuxième roman policier écrit en prison par Jean Zay, le brillant ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts du Front populaire. Après La bague sans doigt, publié sous pseudonyme en 1942, le prisonnier politique de Vichy incarcéré à Riom, infatigable travailleur intellectuel, s’évade à nouveau dans la rédaction de cette intrigue qu’il situe en Lorraine, un territoire qui lui est familier.

Un château, un comte féru d’occultisme vivant reclus avec sa fille aimante et son institutrice, entouré d’une domesticité peu nombreuse, reçoit la visite d’un jeune bachelier parisien membre de la famille. Dans ce tableau de la vie de province brossé avec brio par l’auteur, fin observateur des mœurs et de l’âme humaine, une soirée spirite tourne au drame avec l’assassinat d’un invité, près du bûcher, là même où quelques années plus tôt une tragédie s’était déroulée…

Avec ce roman policier qui constitue aussi une remarquable peinture de la société d’avant-guerre, Jean Zay, l’avocat orléanais devenu ministre, confirme son talent d’écrivain dans ce récit pour la première fois édité.

Préface de Pierre Allorant, doyen de la Faculté de Droit, d’Économie et de Gestion de l’Université d’Orléans et Président du Cercle Jean Zay.

JeanZAY_muraille-bd.jpg
Numériser 1[10833].jpeg

Collection "Histoire"

 

Cette collection accueille majoritairement des universitaires, des chercheurs mais également des passionnés d’histoire qui par la qualité de leurs travaux permettent de nourrir la connaissance historique sans cesse interrogée par de nouvelles problématiques.

A paraître :

 

Histoire des Écoles Normales d’Orléans par Pierre Allorant, Doyen de la Faculté de Droit, d’Économie et de Gestion de l’Université d’Orléans et Walter Badier, Directeur adjoint de l’INSPÉ Centre-Val de Loire.

 

Les grandes figures républicaines du Loiret par Pierre Allorant, Doyen de la Faculté de Droit, d’Économie et de Gestion de l’Université d’Orléans.

Ecole Normale d'Institutrices.jpg
Ecole normale de garçons, promotion 1908-1911..jpg
!

Collection « Les Mystes »

Cette collection animée par un comité de lecture dirigé par Laurent Darmagnac, se propose d’éditer des ouvrages relatifs à la religion, la philosophie, l’ésotérisme. Elle s’ouvrira également à des œuvres des registres du merveilleux, du fantastique, aux littératures de l’imaginaire : contes, mythes, légendes...

Le Cercle Infini de Francis Saillart

Le Cercle Infini - 29 € - ISBN : 978-2-9582352-1-5

Le Cercle Infini Editions Le Mail.jpg

Collection jeunesse « Images et récits d’histoire »

« Traduire en langage d’enfants les mots de l’historien », c’est l’ambition de cette collection où une première série d’albums richement illustrés sera consacrée aux Grands Personnages de la République. Conçue par des historiens et pédagogues confirmés, cette série destinée aux élèves de CM1/ CM2 a pour vocation d’offrir aux enseignants, aux parents, et surtout aux jeunes enfants, des récits imagés racontant les vies d’engagement de celles et ceux qui contribuèrent à bâtir ou défendre notre république démocratique. Ces albums constitueront à la fois des supports d’apprentissage en histoire mais aussi de solides ouvrages pour l’éducation à la citoyenneté.

Gambetta, le combat pour la République.

Série : Les Grands Personnages de la République 

ISBN : 978-2-9582352-2-2.

Par Pierre Allorant, Doyen de la Faculté de Droit, d’Économie et de Gestion de l’Université d’Orléans et Walter Badier, Directeur adjoint de l’INSPÉ Centre-Val de Loire.

Gambetta, le combat pour la République. Éditions Le Mail. 3.jpg
Gambetta_palace_bourbon 8.jpg
Gambetta, le combat pour la République.
Gambetta, le combat pour la République. Éditions Le Mail. 2.jpg
bottom of page